Accueil |
Le cabinet Shiatsu-Aroma
Annonces
Album photos
liens
Contact
Shiatsu
© 2017 Shiatsu-Aroma

DEFINITION DU SHIATSU

Le Shiatsu est une discipline énergétique traditionnelle d'origine japonaise. Elle consiste à procéder à des étirements, des pressions sur certains points de façon à faciliter la libre circulation de l'énergie.
Se pratiquant sur une personne habillée de vêtements souples, le Shiatsu ne peut être considéré comme un massage.
Ni massage, ni idéologie, ni médecine au sens occidental du terme, le Shiatsu est une méthode de relaxation et de "bien être" s'inscrivant dans le domaine de la PREVENTION.

COMMENT AGIT LE SHIATSU

Le praticien en Shiatsu effectue des pressions avec les doigts, plus particulièrement avec les pouces. Ces pressions sont effectuées sur des zones ou des trajets spécifiques situés le long des méridiens d'acupuncture. De plus, les étirements favorisent une meilleure circulation de l'énergie.

Sans effets secondaires, le Shiatsu améliore la souplesse des tissus musculaires, facilite le fonctionnement harmonieux du système nerveux ainsi que celui des glandes endocrines, stimule enfin la circulation du sang et de la lymphe.

LE SHIATSU EN FRANCE

Le shiatsu, “pression du doigt” en japonais, est une discipline japonaise issue de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) qui s’exerce, selon des degrés différents, en fonction de la catégorie professionnelle du praticien. Dans certains pays dotés d’une législation plus favorable, le praticien se positionne en tant que thérapeute et peut, à ce titre, poser un diagnostic.
C’est pour cette raison que les bases de la Médecine orientale Traditionnelle (chinoise ou japonaise suivant les cas) sont enseignées dans la plupart des écoles de Shiatsu du monde entier. Toutefois certaines écoles, Namikoshi par exemple, se réfèrent plus volontiers à l’anatomie/physiologie classique. Cette dernière fait d’ailleurs partie des matières obligatoires enseignées dans le cadre des études de shiatsu contrôlées par la FFST .
En France, la législation ne permet pas à des non médecins de poser un diagnostic ni de considérer le Shiatsu comme une thérapie à part entière. Le Shiatsu est pratiqué selon l’enseignement dispensé par des écoles, affiliées pour la plupart d’entre elles à la FFST. Diverses professions liées à la santé enrichissent également leur métier en utilisant ces mêmes techniques. Nous devons donc distinguer, d’une part le praticien certifié par la FFST, d’autre part les autres métiers ou vocations qui peuvent utiliser cette discipline, étant entendu que la FFST est généralement à la base de ces formations.
Tous ces professionnels mettent en œuvre des techniques visant à assurer un équilibre énergétique tel que décrit dans la théorie extrême orientale des 5 éléments et des 12 méridiens d’acupuncture, notions issues de la Médecine Orientale Traditionnelle chinoise et japonaise. Ces techniques sont appliquées après que le praticien a réalisé un bilan énergétique.
Ces méthodes s’intègrent dans le courant culturel que l’on trouve dans de nombreuses disciplines orientales, yoga, taï chi chuan, qi gong, arts martiaux…, permettant à l’homme d’harmoniser le corps et l’esprit, de bénéficier d’un équilibre énergétique propice à lutter contre la maladie si celle-ci se présente, s’inscrivant ainsi dans le domaine de la prévention.
Rappelons pour mémoire que le Shiatsu est cité par l'OMS et dans le rapport Lannoye/Collins, ratifié par le Parlement Européen de Bruxelles réuni en session plénière le 29 mai 1997.

 

LE PRATICIEN EN SHIATSU


Il est certifié par la FFST. Aucun diplôme n’est à ce jour reconnu sur le territoire français par les pouvoirs publics. Toutefois des démarches sont aujourd’hui entreprises pour que les certificats de la FFST soient reconnus par les Ministères concernés.
Le praticien applique sur la personne qui reçoit le Shiatsu des techniques qui peuvent être de deux sortes :
- des sollicitations énergétiques qui consistent en pressions adaptées en fonction de l’état de tension, ou de relâchement de l’énergie, sur le trajet des méridiens, en insistant sur les “tsubos”, points du méridien qui affleurent à la surface de la peau.
La pression peut être effectuée par un ou plusieurs doigts, la paume de la main, le coude, le genou et le pied, selon des intensités variables.
Les techniques de massage sont exclues.
- Des mobilisation articulaires passives, dans le strict respect des amplitudes articulaires, dont le but est l’étirement et la sollicitation des méridiens, ce sans aucune visée thérapeutique.
Ces manœuvres énergétiques sont accompagnées de conseils avisés dans le domaine de l’hygiène de vie donnant au Shiatsu sa dimension d’art du “bien être”


 

 

SHI signifie : Doigt


    ATSU signifie : Pression




A QUI S’ADRESSE LE SHIATSU ?


Le shiatsu est bénéfique pour tous.

- Il permet d’évacuer le stress, d’apaiser le mental et de retrouver un profond état de bien-être.

- Il améliore la circulation sanguine

- Il facilite la respiration

- Il soulage les tensions et les raideurs

- Il favorise un retour à l’équilibre énergétique du corps, redonnant ainsi forme et tonus.

- Il stimule le système immunitaire.

Il s’avère très efficace dans la prévention et le traitement de nombreuses pathologies.

Le shiatsu aide à résoudre les problèmes de stress, déprime, nervosité, insomnie, constipation, pré-ménopause, migraines, acné, tremblements, vertiges, excès de poids, énurésie, anorexie ainsi que tous problèmes respiratoires.

Exercé par un praticien certifié, le Shiatsu contribuera au maintien de votre santé et de votre équilibre, enseigné par des professeurs expérimentés, vous pourrez vous familiariser avec cette discipline et pratiquer, dans le cadre de votre activité professionnelle, ou avec vos proches.